Les semaines défilent. La maintenance de ‘ Fleur de Lys’ avance à grands pas.
L’hiver approchant nous nous retrouvons principalement seuls en mer. Les côtes sont encombrées de marinas. Ces dernières peuplées de voiliers ou de yacht qui ne voient presque jamais la mer.
Alors je me demande : Pourquoi vouloir devenir propriétaire d’un bateau si l’on n’est pas passionné par la mer et prêt à tout pour y naviguer le plus souvent possible ?
Il faut dire que les industriels font beaucoup pour que nous devenions des consommateurs irréfléchis. Ils ont réussi à faire croire à beaucoup que devenir propriétaire d’un bateau rendait heureux. Rien n’est plus faux pourtant: entre les frais de marinas, les entretiens, les pannes, les taxes et autre….avoir un bateau à soi alors que l’on ne navigue pas ou peu est un non sens et peut vite se transformer en enfer.
Transformer un fier navire en appartement est d’un triste…..c’est pourtant ce que font l’immense majorité des propriétaires…..sans se rendre compte de l’impact environnemental d’un tel comportement. Les seuls heureux sont les vendeurs et les constructeurs qui eux ne se soucient pas des dégâts environnementaux. Les acheteurs feraient bien mieux de consacrer cet immense budget à des activités moins inutiles.
Il est pourtant plus que temps d’arrêter le gaspillage sous peine de ne plus avoir de planète à habiter.

O