Skip to Content

Monthly Archives: août 2012

Un mois après le retour d’un grand voyage……

Par

Un mois après le retour…..une autre vie reprend.
Rien ne sera jamais plus pareil.
Un tel voyage nous a changé définitivement. Nous retrouvons avec grand plaisir nos amis et nos familles. Nous prenons également des nouvelles de nos ex-collègues de « grand voyage ».
Fleur de Lys se vide doucement du matériel qui semblait indispensable pour cette aventure. Nous retrouvons le voilier tel qu’il était avant de partir. Certains coffre sont vides. Les provisions embarquées ont été réduites à portion congrue. Nous dessalons à grande eau les fonds et les parois. Nous avons la satisfaction de constater qu’aucune structure n’a bougé ou ne s’est décollée. Fleur de Lys revient intact de ce périple. La coque aura juste besoin d’être polie lorsque au printemps nous carénerons à Bruxelles.
En attendant nous mettons en place le prochain voyage…..oui oui, vous avez bien lu. Nous y pensons déjà. Nous projetons un allez simple jusqu’en Polynésie avec retour sur cargo. Ce voyage se fera avec équipage pour le tout ou partie en partageant les frais. ( avis aux amateurs).

Notre mail : voilierfleurdelys@live.be

Evitez les marinas, HLM trop chers pour voilier.

Par

Les prix des ports en voyage.
Evitez à tout prix certains pays.

Notre voyage est terminé. C’est l’heure des bilans et des leçons à en tirer.
Pour cette fois ce billet va concerner le prix des ports lorsque vous faites escale pour une ou quelques nuits.
Après ce grand voyage nous devons malheureusement constater que les escales dans les marinas sont de plus en plus chères à peu près partout mais deviennent vraiment impayables dans la plupart des marinas de France métropolitaine.
Or, les marinas envahissent l’espace public et ce y compris des zones portuaires ( payées à l’époque par nos impôts) où il était possible de s’amarrer ou d’ancrer gratuitement ou pour un prix raisonnable avant leur installation. On ne laisse donc plus guère le choix au voyageur. Si vous désirez vous mettre à l’abri pour la nuit il ne sera pas partout possible de vous ancrer ou de vous mettre à quai avec les pêcheurs ou dans le port de commerce. Vous risquez d’être obligé de rentrer dans une marina dont le tarif est censé être proportionné au service rendu…….dans les faits il ne le sera presque jamais. Vous devrez payer l’eau et l’électricité dans la facture même si vous n’en avez pas besoin et ce sera cher. Ridiculement cher.
Il n’est pas rare en France atlantique de voir les marinas facturer la nuit à plus de 30 euros.
Certains diront « 30 euros ….ce n’est pas trop cher…faites 30 fois 365 et vous aurez le prix à l’année……ahurissant.
Voyageurs, passez votre chemin. N’entrez pas dans les marinas. Préparez vos navigations en fonction des mouillages. Une marina c’est un HLM pour bateau. On y est serré et à de tels tarifs, escroqué. Vraiment c’est dommage de s’y enfermer lors d’un voyage .
Pour notre part le sommet a été atteint à Dieppe. Nous venions de loin lorsque un avis de coup de vent est annoncé. Nous hésitons à rejoindre une zone ou il est possible de s’ancrer mais nous choisissons pour cette fois de rentrer dans le port de Dieppe. Mauvais choix, il n’est possible de s’y amarrer qu’à la marina. Re mauvais choix. Celle-ci facture plus de 38 euros pour un navire de 39 pieds. Nous décidons de repartir sur le champ. Il vaut mieux affronter un gale warning en mer que se faire arnaquer à terre. Dommage, Dieppe paraissait une très jolie ville. Si nous y retournons un jour ce sera en train mais certainement pas en voilier.
En conclusion, si l’on veut faire changer cette désagréable situation l’idéal est de ne pas créer un marché. Evitons autant que faire se peut de nous enfermer dans des marinas et dans tous les cas évitons celles dont les tarifs sont prohibitifs.
Il me semble que pour un 39 pieds payer plus de 18 euros la nuit est déraisonnable voire ridicule. Si vraiment vous décidez d’y faire escale négociez le tarif à l’avance et n’y mettez pas la quille si celui-ci est déraisonnable