Skip to Content

Monthly Archives: novembre 2010

Dernières nouvelles de la ” Fleur de Lys ”

Par

Mercredi, le 24 Novembre 2010

     Quand le capitaine se donne en spectacle.

     Depuis avant-hier nous sommes amarrés dans un petit port sensé nous protéger de la tempête de sud ouest annoncée pour samedi prochain.

 Nous avons bien anticipé le fait que le port serait bientôt complet,. Si nous étions arrivés aujourd’hui nous serions bredouilles et bons pour aller voir ailleurs.

     Tout à l’heure, voyant un bateau de pêche à l’ancre  dont les occupants veulent descendre à terre, je prends l’annexe pour leur proposer mon aide.  Quelle bonne idée !

       A mi-chemin le moteur s’arrête et marque le début de la représentation. Tout en dérivant, j’enlève le capot, je tente sans succès de redémarrer, je réessaye encore et le moteur toussotant lamentablement finit par me permettre de rejoindre le voilier. C’était le milieu de la performance. Une fois amarré je tente de mettre du carburant dans le réservoir, fais tomber le bouchon dans l’eau, effectue un plongeon arrière en tentant de le récupérer, manque de perdre mes lunettes dans l’aventure et finis misérablement sur l’échelle de remontée de Fleur de Lys, trempé et bredouille. C’était le bouquet final. Le voilier allemand de location amarré juste devant nous n’en a pas perdu une miette. Ils ne s’en sont toujours pas remis.

     Quant au bouchon, christophe est allé en apnée le récupérer par 7 mètres de fond.

 

O

Notre site avec photos et films : www.voilierfleurdelys.com

Nous contacter : voilierfleurdelys@live.be

Nous répondons avec plaisir à tous les mails……même si vous êtes très nombreux à nous écrire.

 

Dernières nouvelles de Fleur de Lys ; Le lundi 22 Novembre 2010.

Par

Lundi, le 22 Novembre 2010

 

    Serge, notre ami qui vient traverser l’atlantique en notre compagnie est arrivé samedi . Nous voici donc quatre pour assurer les quarts durant cette navigation .

     Nous espérions quitter les Canaries ce lundi pour la Transat, malheureusement une énorme dépression approche  et semble vouloir descendre jusque au Cap Vert.

Elle devrait y arriver lundi. Un jours plus tôt que nous. En analysant la météo il a donc fallu prendre une décision : Soit nous partons en espérant que les prévision sont juste et ce,  à l’heure près , dans ce cas nous serions à notre destination avant qu’elle ne rende la mer non maniable. Soit la dépression a de l’avance et nous placerait dans ce cas   dans une situation très délicate. Enfin, il est possible que cette tempête se résorbe totalement plus tôt que prévu.

     Nous ne sommes pas pressés. Quitter un endroit abrité alors que nous avons un gros risque de devoir étaler du très mauvais temps serait imprudent. Nous resterons donc aux Canaries une semaine de plus.

     En attendant nous avons profité d’un vent d’une grosse dizaine de kts pour passer une très belle journée en mer à la voile pour nous rendre jusque au petit  port de Valle gran Rey.

L’endroit est typique et nous projetons d’y passer quelques jours.

 

Quelques nouveautés…….

Par

Bonjour à tous,

 

     Nous continuons évidemment à écrire sur ce blog comme avant. Mais en plus, en allant sur notre site : www.voilierfleurdelys.com

Vous trouverez deux rubriques nouvelles : Impressions de voyage

                                                             Vie à bord.

     Et surtout, pour les amateurs d’images, dans "vidéos" nous mettons petit à petit des liens pour visualiser quelques moments de navigation.

 

Nous contacter : voilierfleurdelys@live.be

Dernières nouvelles de la “Fleur de Lys ” Le dimanche 14 Novembre 2010

Par

Dimanche, le 14 Novembre 2010.

     Bien installé dans le cockpit protégé du soleil par le taud, je regarde sur internet la position des navires amis. Les «  C Kool », » Midnigth Sun », » Ercolausa », « Erriep », et tant d’autres………

Dans quelques semaines nous serons tous en train d’effectuer la transat. Pour beaucoup d’entre nous ce sera la première.

La TRANSAT……..enfin. Se retrouver à bord de son voilier sur l’immensité de l’Atlantique et se faire porter jusque de l’autre côté. Je n’arrive même pas à imaginer la suite. Je vais juste la vivre.

Il est amusant de penser que nous n’avons presque aucune chance de nous rencontrer en mer, l’espace y étant tellement vaste.

     En attendant un très dur combat se joue contre notre ado de fils ce matin. Nous devons absolument gagner la bataille sans lui faire perdre la face……

Il est 9h50…….c’est gagné. OUF. C’est quand on est jeune qu’il faut faire des enfants….

     Il fait très doux ici, 25°c à l’ombre et un petit vent vient tempérer ces températures estivales. Demain, lundi nous nous mettrons activement à la réparation du frigo.

O

NOUS CONTACTER : voilierfleurdelys@live.be

Notre site internet :      www.voilierfleurdelys.com

Nouveau : Il est à présent possible de laisser un commentaire ici même si vous n’êtes pas abonné.

O

Navigations sur la “Fleur de Lys” le samedi 06 Novembre 2010

Par

Samedi , le 06 Novembre 2010.

 

     Jeudi, le 05 nous quittions le port de San Sébastian de Tenerife pour nous rendre à San Miguel de la Gomera.  Le temps était annoncé clément et nous décidions de faire la navigation de concert avec l’équipage de la « ERCOLAUSA » voilier Français skippé par une très sympathique famille du Mans et en route pour un très grand voyage ( voir leur blog).

     Nous voilà en mer et évidemment, comme presque chaque fois que la météo annonce du petit temps, c’ est le très gros temps, presque la tempête.

     Vent de force 9 établi avec des pointes à 10 qui lève une mer très mauvaise d’autant que nous sommes dans une zone ou les fonds descendent et remontent brusquement. La « ERCOLAUSA » a l’air d’un bouchon sur ces éléments presque déchainés. Je suppose que l’effet doit être le même lorsqu’ils nous regardent.

Nous effectuons toute la petite traversée ( une trentaine de milles) sous génois seul à 4 ris car le vent est totalement de l’arrière. Mais même dans cette configuration la 3 Fleur de Lys » navigue bien et en quelques heures nous atteignons le port convoité.

     Cela dit, grande nouvelle, durant cette navigation nous pêchons notre première bonite qui nous fera un très succulent repas pour le souper.

     Samedi, nous quittons l’abri du port pour essayer de trouver un mouillage dans les environs, le vent étant retourné se reposer. Nous en trouvons un magnifique et sauvage. Malheureusement, à la renverse il s’avère être totalement intenable : nous roulons et tanguons si fort que tout valse d’un coin à l’autre du voilier. Obligés de lever l’ancre nous continuons sur quelques milles sans succès et en désespoir de cause nous rentrons dans un petit port de pêche. Nous y sommes encore. Amarrés le long d’un mur dans un environnement très typique, nous y sommes totalement dépaysés.

     Demain, dimanche, nous effectuons tout le chemin en contre sens puisque nous retournons à Ténériffe accueillir une maie qui vient nous rejoindre trois jours dès mardi.

 

 

Potin des pontons….

Par

Petite histoire amusante……..

 

     Depuis notre départ, de port en port, en débarquant, nous croisons presque à chaque fois des commerçants locaux qui nous annoncent que tout sera fermé demain ou après demain car c’est jour de fête. Evidemment nous nous empressons de demander ou cette dernière aura lieu afin d’y participer. Enfin quand je dis nous ce n’est pas tout à fait exact. Mais nos amis, que je ne citerai pas, eux le font.

Dont acte.

      Ils se rendent à la boulangerie le trente octobre et se voient annoncer par la tenancière dans un magnifique anglais que tout sera fermé lundi.

« Ah bon merci, disent-ils mais ou est la fête alors car nous aimerions bien participer…… »

Surprise et très gênée la boulangère répond qu’il n’y a pas de fête à proprement parlé.  

     Nos amis sortent étonnés et e n’est que quelques minutes plus tard qu’ils  comprennent leur méprise. Cette fois ci tout sera fermé pour cause de «  fête des morts »…..d’ou la mine déconfite de la commerçante. Pas de Fiesta donc.

O

 

Navigations sur Fleur de Lys : Le 03 Novembre 2010

Par

 Le Mercredi 03 Novembre 2010.

      Très belle journée de voile quoique assez agitée à la fin.

      Nous quittons Santa Cruz à 9h00 vers le sud Ouest pour atteindre la port de San Miguel quelque quarante milles plus loin. C’est par un petit force trois ( 10 kts) que nous passerons les deux premières heures sous grand voile haute et full génois. Fleur de Lys glisse alors à 4.5kts.

     Je suis au bord de la crise de nerf car la météo annonçait une jolie brise devenant un très beau vent. Je ne pensais donc pas me traîner de cette façon.

     Heureusement, petit à petit  Eole se renforce pour finalement atteindre force 8 à 9. Là ça devient très sportif, nous avons deux ris dans la grand voile et trois dans le génois.

Le voilier part au plané et atteint 11 kts tout en étant parfaitement contrôlable grâce à la voilure réduite. Mais la mer, elle, devient très difficile. Nous prenons des vagues de 5 mètres qui déferlent de l’arrière. Rien de dangereux mais notre annexe que nous tractons fini par subir de très gros dégâts………zut.  Entre autre une des rames en alu est pliée à 90 degrés.

     Le vent se renforce encore nous obligeant à affaler la grand voile juste à temps et naviguer sous un tout petit bout du génois. Les sensations d’un voilier à grand vitesse sont vraiment merveilleuses.

A quinze heures nous passons la pointe de Ténériffe. Et tout se calme. Nous rentrons dans le port local et y attendons l’équipage ami de la ERCOLOSA ( voir leur site très bien fait).

A noter que nous n’avons toujours rien pêché.