Skip to Content

Monthly Archives: septembre 2009

Dernières nouvelles 12

Par

      Nous l’avons voulu, nous l’avons eu : Fleur de lys est vendu. DFemain ,jeudi nous prenons livraison de notre nouveau bateau dont nous cherchons le nom.

     C’est une très grosse étape qui vient de se franchir………car maintenant nous pouvons commencer l’équipement du voilier du voyage…….que d’émotions, nous ne dormons plus très bien car tout se boucscule un peu trop vite…….mais nous en avons presque teminé avec les démarches.

     Prochaines étapes :

     Passeports

     Vaccins

     Etudes des enfants

     Achat d’un studio à Braine l’alleud ( belgique)

     Equipement du voilier

     Navigations dans le gros temps

     etc etc etc

O

Aventures sur les pontons : 7

Par

Ce soir, je convoques les enfants pour ensemble chercher un nom pour le bateau. Les propositions fusent toutes plus nulles les unes que les autres……..tant que je finis par plaisanter et dire que pour choisir les prénoms de mon fils et de ma fille j’ai fait un brainstorming avec les femmes de ménages de mes voisins.

La réponse de Sandra a fusé : Ah : tout s’explique alors…….no comment

 

O

A la recherche du nom de notre bateau.

Par

Nous cherchons un nom pour notre bateau. Voici le cahier des charges……..

Le nom doit être dans l’esprit de notre aventure .

                         un nom en Français.

                         De préférence pas courant

                         Peut etre en plusieurs mots : Genre "mer du Nord" etc etc etc

Si vous avez une idée, ecrivez nous sur voilierfleurdelys@live.be

Si c’est votre nom qui est choisi nous vous emmenons un WE sur notre nouveau voilier.

 

 

O

Dernières nouvelles 11

Par

     Ce lundi, nous sommes allés à Ostende réserver une place dans le port Mercator afin d’y passer les trois prochains mois.   Dans quelques jours nous prendrons possession de notre SO 43 et nous comptons bien faire le forcing pour naviguer le plus vite possible. La saison glissant doucement vers l’hiver, nous espérons que nous aurons vite du gros temps pour pouvoir évaluer ce voilier dans le vent, les embruns et des montagnes de vagues.

     Pour l’instant, l’intérêt des enfants pour notre navette vers l’aventure est  tel l’ electroencéphalogramme d’une momie : Plat.  Celà dit, ils y auront chacun leur cabine, ce qui va certainement changer leur vision des choses une fois à bord.

     En attendant, nous tentons de garder le contrôle sur l’organisation  de ce grand voyage dont les étapes se déroulent un peu vite pour le moment. Mais elles vont dans le bon sens….Ouf.

Acheter un bateau

Par

     Que d’émotions. Se rendre le matin, en train, vers Ostende.  Projet : Acheter le bateau de notre tour du monde

     Six heures, le réveil sonne. Les Ados dorment. Inutile de les réveiller, la veille  ils nous ont clairement fait savoir leur désintérêt pour nous accompagner.

Sandra a dit : ouais bon, m’en tape……….no comment.

Christophe a dit : Déjà que je vais passer deux ans dedans, je vais pas en plus me lever dès potron minet pour aller le voir……… re no comment.

      C’est donc seuls que nous effectuons le voyage jusque Ostende; arrivée à 9h00. Nous y empruntons des vélos et nous rendons chez le concessionnaire Jeanneau. Là, nous admirons le voilier qui va nous permettre de vivre l’aventure préparée depuis tant d’années. Une demie heure d’inspection minutieuse plus tard, c’est chose faite : Nous le prenons. Nos sentiments sont partagésn, pourtant. Car si nous sommes très heureux d’avoir trouvé le voilier qui nous convient, nous sommes déchirés de ne pas partir avec Fleur de Lys. Mais, la place disponible dans le 43 est un argument décisif, d’autant que le bateau est aussi marin que le 37.

 

Dernières nouvelles 10

Par

     Voilà, le décision a été prise et appliquée; le voyage se fera sur un Sun odyssey 43 acheté chez jeanneau à Ostende en Belgique.

     Les quatre cabines nous ont convaincus pour effectuer le grand voyage qui nous attend. Nous avons été reçus avec sérieux et gentillesse par le concessionnaire Jeanneau à Ostende chez qui se trouvait ce voilier.

Concession à visiter car familiale et installée de longue date,  elle est pourvue d’un joli show room.

Voici leur adresse internet : http://www.marinayachtingcenter.be/jeanneau_fr.html

     Une fois les formalités terminées ( de notre coté) nous pourrons aller le chercher……..un peu d’impatience mais bon, nous ne sommes pas à un jour près. Ce sera sans doute pour le milieu ou la fin de la semaine prochaine.

 

O

Aventures sur les pontons : Hors série

Par

      Je ne résiste pas à l’envie de vous raconter ce qui m’est arivé en avion il y a deux jours.

     Je suis moniteurs sur les avions légers, et comme  tel je dois, tous les trois ans, repasser un test en vol avec un examinateur. En général, ce dernier ayant moins d’heures de vol que vous, et vous connaissant, il se contente d’un contrôle administratif au sol et signe votre papier.

     Malheureusement, lundi matin, celui que l’on m’avait désigné ne me connaissait pas du tout. Et j’avais rdv avec lui sur un terrain situé à 30 minutes de vol du mien.

Me voici donc, vers 11H20 en vol (RDV à 12H00) en place pilote (ce qui est très rare pour moi me trouvant toujours en place moniteur) par un temps splendide mais venteux, en chaussettes, en route pour l’aérodrome convenu.

J’arrive en finale de la piste tout juste avant l’heure convenue et je m’apperçois que je n’ai pas remis mes chaussures……et que l’une d’elle est coincée dans mon palonnier droit. L’examinateur est justement tout au bord de la piste en train de controler les atterrissages d’un élève pilote. Et là, j’ai la bonne idée de ne pas remette les gaz et de poursuivre mon atterrissage…..pas de chance, le vent fort vient de droite, et aussitôt au sol j’ai absolument besoin de pousser sur le palonnier droit. Mais à cause de ma chaussure je ne peux pas m’en servir à fond et je dévie inexorablement vers la gauche forçant l’examinateur à se baisser pour ne pas être décapité par mon aile gauche………….J’en étais rouge de honte, de rire, et d’énervement de ma bêtise.

     Bon, il ne m’en a pas tenu rigueur, mais inutile de dire que l’air de rien il m’a fait voler………….sans doute pour voir si j’étais vraiment si mauvais…………..