Skip to Content

Monthly Archives: juillet 2009

Navigations sur fleur de Lys : 32

Par

 

 Ce matin, 9H00. La mto  annonce force 6 à 8 ; mais demain il n’y aura que très peu de vent. Cela nous laisse peu de choix ; soit nous quittons Ramsgate ce matin et nous nous ferons bastonner durant les 60 milles à parcourir jusque à Ipswich, soit nous y allons demain au moteur….beurk. Bon, c’est Véronique qui prend la décision : On y va.
A dix heures nous sommes en haute mer avec un vent de force 6, puis 7 et enfin 8. Les vagues, de trois mètres nous arrivent par l’arrière et nous faisons des surfs magnifiques avec une pointe au-delà des 9 kts. Je propose la barre à véronique au pire moment ; un orage nous passe au dessus.
 Que dois je faire me demande t elle ??  Que penses tu devoir faire lui demandais je…. si tu ne fais rien on meurt……si tu barres correctement pas de soucis….Bon allez, je reprends le gouvernail et le lui rendrai sous force 8.
Notre annexe est de nouveau à l’envers le moteur dans l’eau……..et moi qui avais tout rincé méticuleusement hier après midi….A refaire. Les heures passent et le vent ne se calme pas. Il est toujours au dessus de 30 kts et nous naviguons sous deux ris dans la grand voile et 4 dans le génois. Nous sommes constamment aspergés par des vagues qui se brisent sur notre flanc. C’est même parfois un peu inquiétant de constater qu’elles commencent à déferler. Je dois en éviter plusieurs qui auraient pu nous causer de sérieux problèmes. A ce moment je vois débarquer Véro avec son gilet mais en culotte. Je viens te remplacer, mais je n’avais plus rien de sec……Bon, nous sommes totalement seuls en mer, aucun petit camarade de jeux.
     Vers 19H00, enfin nous arrivons à destination : Un magnifique petit port à Ipswich. Nous y sommes biens accueillis et les ados sont ravis de constater que nous y avons une connexion internet gratuite ; Ils sont à présent plongés dans le web.
 
O

Navigations sur Fleur de Lys : 31

Par

     Enfin, nous sommes parvenus à quitter la Hollande. Après Breskens, nous avons remonté le vent jusque Nieuwport. Ce fut une longue et difficile remontée avec les vagues de face et au près serré. Nous avons été secoués et c’est couverts de bleus que nous nous amarrons dans ce port sans âme.

     Epuisés, nous nous reposons le lendemain et ce n’est que mardi matin que nous quittons la froide sécurité du port pour nous rendre à Ramsgate.

Malheureusement nous devrons nous battre contre un vent d’ouest dans lequel il n’y a que peu de sud. De plus, de force 5, il lève une mer avec des vagues de trois mètres face à nous. Tant pis, sous trinquette et un ris dans la grand voile, nous glisserons sur l’eau à 7.5 kts en moyenne pour parcourir ces 60 milles. Le voilier est à la gîte, secoué et parfois freiné par les déferlantes, mais il avance vite et est toujours parfaitement contrôlable, signe que il n’est pas surtoilé. Et finalement, nous arrivons dans le pittoresque port de Ramsgate.

     Aujourd’hui, mercredi nous relâchons. demain nous partons vers le Nord, pour une navigation de 50 milles marins afin de nous glisser dans une rivière. Mais ce sera une autre histoire.

 

O

 

 

 

Navigations sur Fleur de Lys 30

Par

    Mardi matin, 10H00, embarquement de toute la famille direction benedensas. L’après midi nous larguons les amarres direction le Roompot afin de s’y ancrer une nuit afin d’amariner toute la petite famille. Bon; ce n’étit pas une super idée car la nuit a été très agitée et nous avons très mal dormi.

     Jeudi, nous décidions de partir vers ostende. Mais nous ratons l’heure idéale pour le départ et c’est avec les vents et les courants contraires que nous essayons de rejoindre  notre destination. après des heures et des heures de près serré, par un vent de force 5, nous abandonnons et retournons à l’écluse du roompot.

     Vendredi la mto est bonne pour faire du portant mais éxécrable pour du près. Vent de force 6 à 7 d’ouest avec des vagues très courtes de 2 à 3 mètres.

Nous tentons pourtant l’aventure, mais le vent a plus de sud que prévu et rejoindre ostende ou même breskens s’avère totalement impossoible. C’est même les limites du voilier qui sont atteintes finalement et nous devons choisir. soit aller vers le nord de la hollande soit revenir à note point de départ; ce que nous faisons.

Retour au portant à 8 kts mais avec l’annexe à l’envers, le moteur dans l’eau. Impossible de la remettre à l’endoi dans cette mer déchainée. Mais une fois de retour à l’écluse c’est chose faite et étonnement général : Le moteur démarrre au quart de tour. Une fois rincé il n’y paraîtra plus.

     Samedi, enfin, malgré une mer toujours tourmentée, nous parvenons enfin à faire un cap sufisant pour rejoindre Breskens à plus ou moins trente milles de l’écluse du roompot. Vent d’ouest de 20 kts.

     Jusque ici les ados ont été très sages et ce fut un plaisir de les avoir avec nous.

O

    

Navigations sur fleur de Lys : 29

Par

      Quel bonheur, demain nous prenons la route du bateau et mercredi nous larguons les amarres.

Destination : La rivière Orwell sur la côte Est de la Grande Bretagne. Fait exceptionnel : Les ados ne tirent pas la tête et ont même l’air plutôt joyeux. Une fois arrivés, nous déciderons de la suite en fonction de la fréquentation et de la mto.

     Jeudi dernier, nous flottions, à l’ancre,  dans le Roompot. Nous y avons été secoués jusque samedi par une force 5 à 7. Idéal pour avoir bien mal partout. En plus, vendredi en pleine nuit, un orage violent nous a obligé à nous lever et installer des chaines qui relient le mât à l’eau afin déviter de griller comme une sardine en cas de foudre touchant le voilier.

 

Olivier

Navigations sur fleur de lys 28

Par

     J- 9 avant le départ en vacances; pour la grande joie des enfants………….

Mardi prochain nous quitterons les Pays Bas pour le nord de l’angleterre………….nous traverserons sans escale en faisant des quarts. Mais j’en dirai plus dans quelques jours………..

A bientôt donc…….

 

Dernières nouvelles 9

Par

     Demain, mercredi sera mon tout dernier jour de travail; ensuite démontage des installations et vacances. Nous attendons encore la signature de l’acte définitif de vente chez le notaire et nous entamerons alors lapréparation du voilier.

 

O

Navigations sur Fleur de Lys : 25

Par

     Jeudi dernier, départ pour une très courte navigation qui nous mène dans le Greveling. Nous décidâmes d’y rester à l’ancre quatre jours afin de nous reposer.

Pour avoir la paix, nous nous ancrons "au vent" d’une ile de cette mer intérieure. En effet, comme éole souffle fort, le mouillage est rendu difficile et nous sommes totalement isolés. Evidemment cette décision nous rend vulnérable au moindre dérapage de l’ancre qui se solderait par la perte du voilier sur les rochers. Mais nous avons notre "truc" infaillible pour repérer toute dérive et donc réagir en conséquence.

Menu : Natation, sieste, lectures et apéritifs.  On se croirait déjà dans les îles du pacifique.

     Christophe, lui, est à un stage aventure avec ses cousins tandis que Sandra travaille comme étudiante durant quinze jours. Nous prenons de ses nouvelles tous les soirs…..mais elle est encore moins bavarde que le chat.

     Pour la suite, nous aurons deux WE sans naviguer et nous lèverons alors l’ancre pour le nord de la Grande Bretagne afin d’y découvrir les paysages durant presque trois semaines.

 

O